J’aide tout athlète
à atteindre son top niveau
grâce à une analyse de son sport et
à un programme de préparation spécifique.

Expertise et solution “tout inclus”

  • Evaluation de votre posture et de votre bio-mécanique
  • Analyse de vos bio-abilités et des schémas moteurs clés
  • Evaluation globale de votre état de santé
  • Plan alimentaire sur mesure pour votre métabolisme
  • Plan de rééducation et de renforcement correctif sur mesure
  • Posture & Technique d’entraînement —> Rééducation. Santé articulaire.  Des performances sans blessure
  • Entraînement fonctionnel & Surcharge progressive —> Mobilité. Stabilité. Force. Puissance
  • Gain de souplesse et mobilité ciblée
  • Plan de progression et de périodisation pour atteindre vos résultats le plus rapidement possible
  • Kit matériel d’auto-massages et d’entraînement
  • Ré-évaluation périodique
  • Séances de coaching privées hebdomadaires, bi-mensuelles et mensuelles

Pourquoi vous ne pouvez que réussir en travaillant avec moi ?

  • je suis moi-même passé par là
  • accès aux meilleurs outils et techniques, que nous pratiquons ensemble
  • l’art des changements progressifs et durables
  • mon soutien illimité et ma conviction inébranlable

Comment s’entraîner pour améliorer ses performances ?

Les origines

La majorité des problèmes de préparation physique est l’ignorance et le non-sens.
La grande minorité est d’origine alimentaire.
La petite minorité vient des pensées.

Les clés

Les clés pour augmenter ses performances physiques sont :

Exercices

  • L’intensité
  • La sélection des exercices
  • La périodisation
  • La souplesse
  • L’axe anatomique neutre
  • Les exercices correctifs
  • La stabilité

Alimentation

  • Une alimentation carnivore ou à base de viande

Pensées

  • Un état d’esprit gagnant
  • Moins, c’est plus

Les explications

L’intensité

Elle représente un effort dur, lourd. C’est la manière la plus efficace de stimuler sa masse musculaire et de brûler des graisses. Après un tel stimuli, le corps va créer du muscle et augmenter sa consommation d’énergie(donc de graisse) quotidienne pendant plusieurs jours.

Exemple : Je m’entraîne 1 à 2 fois par semaine avec des charges qui me permettent de faire moins de 10 répétitions. Je me donne à 200%. Mon entraînement me prend peu de temps. Je développe du muscle, ma graisse diminue et mes performances s’améliorent constamment.

Tractions avec 38kg de charge

La sélection des exercices

La sélection des exercices et leurs variables est primordiale, car elle permet d’entraîner des mouvements et des intensités représentatives du sport en question. Voici des exemples d’erreurs vulgaires et très communes qu’on retrouve chez les athlètes de tous les niveaux :

  • s’entraîner en chaîne ouverte alors que le sport est en chaîne fermée
  • exercer des flexions alors que le sport demande des extensions
  • faire des longues séries alors que le sport est explosif
  • faire des exercices d’isolation et s’entraîner sur des machines au lieu d’exercices fonctionnels
tirage à la poulie VS escalade
Le tirage à la poulie, en chaîne ouverte, n’est pas représentatif de la grimpe, en chaîne fermée, et donc n’est pas un choix d’exercice judicieux.

La périodisation

La périodisation est composée :

  • d’une surcharge progressive qui se traduit par une progression tant en charge qu’en répétitions
  • d’une période de repos forcée

C’est deux aspects sont trop souvent négligés et conduisent à un plateau de performances, à des blessures et à une démotivation.

La souplesse

Elle permet au corps de bouger dans toute son amplitude et de répartir les forces de manière homogène. En ayant une mobilité réduite à un endroit, le corps devra compenser son manque de souplesse par une excès de mobilité ailleurs. C’est à ce moment-là qu’on est à grands risques de blessure.

Exemple : si vos jambes manquent de souplesses, en vous penchant en avant, votre dos devra se plier 2x plus. Il sera à grands risques de blessure. Cela s’applique à toutes les articulations.

Ici, on voit une mauvaise répartition de la souplesse entre le jambes et le dos. Le dos ne peut pas bien dérouler et doit forcer sa courbure à un endroit. On constate aussi une voute plantaire affaissée à gauche.

L’axe anatomique neutre

Chaque articulation a un axe parfait, qui permet de répartir les forces de manière optimale dans l’articulation. Si l’articulation n’est pas dans son axe parfait, les contraintes deviennent asymétriques et entraînent des dégâts.

Exemple : Imaginez le gond d’une porte qui n’est plus dans l’axe. En ouvrant la porte, le gond grince, s’use rapidement et peut même se casser. Cela s’applique à toutes les articulations.

La ficelle blanche donne l’axe anatomique idéal du corps.
De haut en bas : Grosses contraintes cervicales à cause d’une tête trop en avant. Epaules trop en avant. Ventre distendu (troubles digestifs). Bas du dos trop plat. Hanches trop en avant. Mains en rotation interne. Genoux en hyperextension et devant l’axe. Pieds plats.

Les exercices correctifs

Chaque sport engendre des déséquilibres musculaires, modifie la posture et change les axes anatomiques. Sans de la mobilité ciblée et des exercices correctifs, l’athlète perd la biomécanique optimale de son corps et s’expose à diminutions de performances et des blessures.

La stabilité

Elle est assurée par certains muscles clés. Elle permet aux articulations de rester dans leurs axes parfaits. Elle permet ainsi de répartir les forces de manière homogène dans l’articulation, de protéger l’articulation et les structures adjacentes.

Exemple : Si le genou n’est pas stabilisée au-dessus de la cheville grâce à certains muscles clés, il ira vers l’intérieur. Les contraintes seront alors mal réparties dans le genou et vous serez à grands risques de blessures. Cela s’applique à toutes les articulations.

La même personne. Instabilité du haut du corps via une rotation interne des épaules. Ventre distendu et inactif. Instabilité et désaxage des hanches, des genoux et de la cheville, qui sont alors exposés à plus d’usure et des blessures potentielles.

Une alimentation carnivore ou à base de viande

Elle permet de supprimer toutes formes de sucres qui sont à l’origine d’une perturbation de la flore, de la glycémie, du système nerveux, du système immunitaire et du système hormonal. La graisse peut alors commencer à être utilisée comme source d’énergie principale. De plus, vous aurez en abondance des protéines, des graisses, des vitamines et des minéraux tant nécessaires au fonctionnement ancestral du corps et à la création naturelle de muscle. A partir de là, on retrouve l’énergie pour faire du sport, de manière intelligente et efficace.

Exemple : Clique sur les liens pour lire mon histoire et celles d’autres personnes.

Différentes proportions d’alimentation à base de viande, selon la tolérance du corps pour les glucides et les végétaux.
Repas pour 1 ou 2 personnes, matin, midi, soir. Goûtu ! Prudence avec les préparations industrielles, la teneur en graisse et certaines viandes qui peuvent provoquer des problèmes digestifs et de glycémie.

Un état d’esprit gagnant

C’est :

  • sortir du rôle de victime et devenir responsable de chaque aspect de sa vie
  • avoir des rêves et se donner les moyens de les réaliser
  • se libérer émotionnellement des événements de la vie

Exemple 1 : Je rêve d’être un businessman. Je suis en retard à un rendez-vous. Peu importe la raison, je ne me justifie pas. J’en suis responsable. Je m’en excuse. Je lâche prise sur ce que les autres peuvent en penser. Je reste concentré sur mes rêves. Je ferai mieux la prochaine fois et j’agis de mon mieux maintenant pour incarner ce rêve.

Ne pas se plaindre. Ne pas se justifier. Assumer et tolérer. Rester calme et focalisé sur ses rêves, malgré les événements extérieurs.

Exemple 2 : Je rêve de ne plus avoir de problèmes digestifs. Pourtant, j’en ai. Peut importe la raison, je ne me plains pas, n’accuse personne, ni la fatalité. J’en suis responsable. Je me pardonne. Je lâche prise sur ma souffrance. Je me mets en quête de solutions dans lesquelles je suis impliqué. Je cherche. J’essaie. J’observe. Je tire mes propres conclusions. Je crois en moi. Je garde espoir. Je continue d’explorer. J’incarne mon rêve.

Ne pas se juger. Se responsabiliser. Rester confiant et déterminé, malgré les échecs répétés et la fatigue chronique.

Moins, c’est plus

Trop d’athlètes sont en surentraînement et mangent sans prêter attention aux divers symptômes de leur corps. L’importance, c’est la qualité, pas la quantité. Prendre en compte ses réactions à la nourriture et s’entraîner moins, mais mieux, permet d’améliorer ses performances.

Vous cherchez une solution pour améliorer facilement et rapidement vos performances sportives ? Alors…

Réservez maintenant votre entretien téléphonique gratuit